Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 13:42

Dans l'article précédent, si l'autogire avait réussi à faire un petit saut de puce, il1 avait tendance à se renverser sur le côté gauche au moment du décollage sous l'effet de la dissymétrie de portance.

1 - En français, on dit un autogire (sans y) alors qu'en anglais c'est du féminin avec un y - aussi pardonnez-moi si je me trompe dans la suite...

Regardons de plus près cet effet à l'aide du petit schéma ci-dessous :

Dissymétrie de portance

Dissymétrie de portance

Le moteur imprime à l'autogire une vitesse de translation VT que nous avons choisie à 1.

Cette translation va induire la rotation du rotor vers la gauche.
 

Dans le dessin de gauche, à faible vitesse de rotation, à mi-pale VR = 2, la vitesse de la pale avançante (à droite) sera VD = 2+1 = 3. La vitesse de la pale reculante (à gauche) sera quant à elle VG = 2-1 = 1. C'est cette différence de vitesse qui va induire la différence de portance, cette dernière étant à peu près proportionnelle au carré de la vitesse  de la pale dans l'air. Ici, un rapport de 32 faisant basculer notre autogire à gauche.

 

Le remède ? Avoir une vitesse de rotation plus élevée !

Ainsi, à droite la vitesse de rotation du rotor a été doublée : VR = 4. La vitesse de la pale avançante (à mi-pale) sera  VD = 4+1 = 5. La vitesse de la pale reculante (à gauche) sera quant à elle VG = 4-1 = 3. Le rapport de portance sera alors : (5/3)2 soit environ 2.7 environ trois fois moins !

 

Pour tenter d'augmenter la vitesse de rotation de mon quadripale, j'ai rigidifié les pales avec un plat en carbone :

Le nouveau rotor quadripale avec plat carbone
Le nouveau rotor quadripale avec plat carbone

Le nouveau rotor quadripale avec plat carbone

Ainsi après quelques essais en moulin à vent dans le jardin, le rotor augmentait considérablement sa vitesse de rotation, là où l'autre aurait plié depuis longtemps.

J'ai aussi amélioré la rotation en polissant les portées du tube laiton et ajouté une goutte d'huile. Entre temps, Jean-Louis qui s'est attaqué au Panther, un modèle beaucoup plus gros, me confirmait que le renversement à gauche était bien la conséquence d'un manque de vitesse rotor.

J'avais aussi ajouté une poulie de lancement sur le dessus du rotor : aucune utilité !
 

Les nouveaux essais en salle ont eu lieu dimanche après-midi avec Gégé en observateur attentif qui insistait pour que je continue le roulage afin d'acquérir les tours rotor nécessaires, c'est ainsi qu'il fallait un tour et demi de salle pour atteindre une vitesse de rotation suffisante pour décoller... sans renverser l'autogire, juste une petite correction au roulis au moment de quitter le sol.

Après le décollage, un peu au-dessus mi-gaz, il me fallait pousser le manche de profondeur pour rester en vol horizontal. La géométrie de l'autogire avec ce rotor parasol haut-perché induit un couple cabreur important, pourtant j'ai 8° de couple piqueur. Les virages se négocient très bien avec la dérive. L'atterrissage est une formalité, il suffit de réduire les gaz pour poser l'engin comme une plume.
 

Quand je suis passé en plein débattement (quelle idée ?), lors du vol suivant, je me suis fait peur. L'autogire est très chatouilleux en roulis, ainsi il y a eu quelques balancements inquiétants après avoir quitté le sol, la faute au pilote qui surcompensait avec un peu de déphasage. Pour éviter le crash j'avais poussé les gaz, du coup j'ai entamé une boucle qui s'est terminée un peu trop près du sol.
 

Quelques gouttes de cyano plus tard, l'autogire reprenait son vol, en petits débattements, un peu de trim à piquer à la profondeur et enfin il devenait gérable, mi-gaz en palier, il avance plutôt doucement et gentiment...
 

Il vole !!!

Détails sur la tête de rotor
Détails sur la tête de rotor

Détails sur la tête de rotor

Partager cet article

Repost 0
Publié par Geeby22 geeby22
commenter cet article

commentaires

Jean louis Bossard 05/05/2014 20:34

J'ai retourné 3 fois mon panther à cause de ça j'ai réussi 2 sauts de puce je suis en vacances prochainement je vais reprendre les essais Jean louis

geeby22 05/05/2014 21:12

Bonsoir Jean-Louis, c'est vrai que l'autogire ça se mérite ! Au moins, ce petit autogire indoor m'a permis de me faire la main, et je prends moins de rique qu'avec un gros Panther. J'ai fini par trouver le forum où Richard Harris et Tom Wright, d'ailleurs ce dernier a écrit une suite d'articles pour le débutant qui mériteraient d'être traduits en français... si j'en trouve le courage : Autogyro Maidens for newbies - http://www.modelflying.co.uk/forums/postings.asp?th=81671

Fab 05/05/2014 19:04

Ah et bien voilà!
Quelle bonne surprise!
Et moi qui pensait bêtement que le renversement sur la gauche aurait pût être le résultat d'un manque d'anticouple...
Merci pour les explications, j'ai appris quelque chose.

Je suis curieux de le voir en action ;-)

geeby22 05/05/2014 19:12

Je vais peut être y aller jeudi soir... il me faudrait qq'un pour faire photos ou vidéo !
@+

Présentation

  • : Modélisme par geeby22
  • Modélisme par geeby22
  • : Modélisme à propulsion électrique.

Recherche