Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Edit : Tip-Top RC a disparu... et le Kool-Flyer est désormais indisponible

Pour ceux qui sont intéressés par cet avion, vous pouvez vous orientez vers :



 

Afin d'initier mes petits-enfants au vol RC, je cherchais un modèle pour voler dans un espace restreint (terrain de foot), résistant et d'un coût modéré.
Eux voulaient "un vrai avion" ! Le Kool-Flyer, semble remplir ces critères.

 

Le Kool-Flyer de TipTop-RC

Modèle Park-Flyer de début tout EPP, le Kool-Flyer a un petit look sympathique de Decathlon...

Le modèle peut se décliner en 2 ou 3 axes, et la nouvelle version V2 permet de remplacer l'aile 2 axes (profil creux) par une aile 3 axes, suivant ainsi les progrès du pilote.

Caractéristiques :

  • Env, 1000mm
  • Long, 750mm
  • Surface alaire, 17 dm2
  • Charge alaire, 13,5 g/dm²
  • Poids en ordre de vol, 225 à 260g

Le blog du Kool-Flyer
Kool-Flyer 1917


Inventaire du kit :

Kit de base Masse
Fuselage en EPP
36  
2 demi-ailes  31 
Calles d'ailes 3
Stabilisateur 4
Dérive 2
Clé d'ailes 3
Train atterrissage 25
Kit Accastillage 10
Kit haubanage 12
Kit électro  
Moteur Turnigy 2204/1450
20
ESC Towerpro Mag8
10
2 x servos 24
Hélice 4
DSCF0340.jpg

Le tout pour 184 g

Sans récepteur ni batterie.

Récepteur : 7.5 g
Batterie 2S 450 mAh : 30 g
DSCF0338

 

Equipement :

TR2204-14T-1-.jpg
http://www.hobbycity.com/hobbycity/store/catalog/HXT10A.jpg RP4S1.jpg SERVO 25gr UNI m P-RD-8043.jpg
 Turnigy 2204
kV = 1450
19 g
  Turnigy Plush 10A
9 g
Récepteur RP4S1
7.5 g
3 x micro-servos
3 x 6 g
Hélice GWS 8x4,3
4 g

 

La motorisation a évolué, lisez tout pour voir où j'en suis maintenant...

 

Avant de commencer, pas de précipitation, commençons par examiner toutes les pièces et la manière dont tout cela va s'assembler...

Assemblage des ailes

L'aile possède un dièdre de 10° (valeur élevée). Il y a intérêt à réaliser un gabarit pour poncer correctement les deux surfaces de contact avant collage des demi-ailes.

Il faut couper les longerons à 43 cm dans le plat carbone du kit complémentaire :

Pour ne pas "défibrer" le carbone, il est préférable de le protéger par un scotch.
DSCF0348.jpg
Ensuite, préparer une saignée de 4 mm (1) de pronfondeur à l'intrados sur une longueur de 43 cm et à 5,5 cm du bord d'attaque :

(1) Prendre la précaution de faire la saignée avec une lame neuve, dont vous aurez réglé la longueur sortie du cutter à la profondeur indiquée.
DSCF0343.jpg
Pour respecter le dièdre, j'ai réaliser une petite clé d'aile en époxy sur laquelle seront collés (à la colle époxy) les longerons carbonne : DSCF0349.jpg
J'ai suivi la notice en collant à l'époxy les longerons et clé d'aile dans la saignée préparée ci-dessus.

Pour effectuer de bons collages, il est recommandé de préparer les surfaces par un passage au papier de verre fin et de les nettoyer à l'alcool.

Ensuite il suffit d'encoler les deux faces des longerons (avec une petite baguette ou un cure-dent pour ne pas mettre trop de colle) ainsi que les faces d'assemblage des deux demi-ailes.

Presser les longerons dans la saignée et les deux demi-ailes entre-elles pendant le temps de séchage.
DSCF0352.jpg



Mise en couleur


 Le Kool-Flyer a un petit air de Piper Cub ou de Decathlon... dont je me suis inspiré pour faire la peinture.

Ci-contre, la déco "Sun Ray" du Super-Decathlon :
sunray.jpg
 Masquage du fuselage :

Pour la peinture, j'ai utilisé de la peinture acrylique en bombe Marabu Do It qui n'attaque pas l'EPP ni le polystyrène.
DSCF0354.jpg
L'aile a été peinte totalement en jaune citron,
puis les secteurs verts sont peints avec les masquages au scotch et papier
DSCF0355.jpg
Même chose pour la dérive et le stabilisateur : DSCF0357-copie-1
L'ensemble des éléments terminés : DSCF0358.jpg
A l'intrados, j'ai peint des bandes de couleur rouge (à gauche) et verte (à droite), comme les feux de position, pour aider les enfants à bien différencier les côtés : DSCF0360.jpg


Montage des éléments

Tracer l'axe sur la partie de fuselage qui supporte l'empennage.
Faire la même chose sur l'intrados du stabilisateur, puis coller celui-ci sur le fuselage (j'ai employé de la Cyano EPP + accélérateur). Bien vérifier l'horizontalité.
Coller ensuite la dérive en vérifiant bien l'équerrage.
DSCF0371.jpg
 Préparer le logement du servo de direction, sur le dessus du fuselage.
Tracer l'emplacement, puis avec un cutter, découper le périmètre et faire des petits pavés carrés d'environ 5 mm. Avec une pince, extraire ces petits pavés d'EPP :
DSCF0365
Faire la même chose pour le servo de profondeur qui est placé sur le côté droit du fuselage et pour l'emplacement du récepteur au sommet de la cabine : DSCF0383.jpg
 Le couple moteur est peint, prépercé à 1 mm pour la fixation du moteur.
Ne pas oublier de réaliser un trou au centre pour que l'axe moteur tourne librement.
DSCF0384.jpg

 

Montage propulsion et RC

Avant de vous lancer, il faut une prise JST femelle pour raccorder le contrôleur à la batterie, elle ne fait pas partie du kit électro et c'est vraiment dommage.
JST-female---wire_L-med.gif.jpg
Attention : ne pas raccourcir les fils du moteur !

En effet, les fils de sortie du moteur Turnigy 2204 sont réalisés directement avec les fils émaillés du bobinage.
Dénuder les fils de sortie du contrôleur sur 5 mm, pré-étamer les fils du moteur et du contrôleur, ne pas oublier d'insérer 15 mm de gaine thermo avant de braser.
Vérifier que le moteur tourne dans le bon sens en prenant soin d'isoler les fils entre-eux (scotch entre les fils).
Si ce n'est pas le cas, inverser deux des trois fils.
Mettre les gaines thermo en place et les rétreindre.

DSCF0388.jpg
Les fils moteurs sont insérés dans une saignée et un scotch vient refermer le tout.
Les fils de commande passent par un trou réalisé à la "queue de rat" pour rejoindre le récepteur.
DSCF0396.jpg
Pour les commandes, j'ai réalisé des guignols en époxy stratifié et j'ai préféré utiliser des tiges carbone au lieu des ficelles aller-retour (l'avion est destiné au vol extérieur). DSCF0394.jpg
Patin de queue et guignol de profondeur : DSCF0395.jpg
Le récepteur dans son logement : DSCF0402.jpg
Dernière touche : l'équilibrage.

Pour le premier vol, le CG est très légèrement devant le longeron (1 mm).


Je vole avec des LiPo G3 2S 450 mAh qui me servent en indoor.
Moteur Turnigy 2204 (voir le biplan indoor) avec une hélice GWS 8x4.3.
Le chrono est réglé sur 6 mn, on verra s'il en reste !

Masse en ordre de vol : 230 g
DSCF0390.jpg


Premier vol du Kool-Flyer

Premier vol en extérieur, dans une prairie.
Vent de secteur Nord, 3 à 8 km/h.

Test de porté à 50 m : RAS.

Le terrain ne permet pas un décollage, alors 2/3 gaz et un petit lancer main, l'avion monte très facilement face au vent, virage à gauche pour revenir vent arrière, et de nouveau face au vent, gaz à mi-course, puis gaz au 1/3, ça vole toujours !

D'emblée, le Kool-Flyer est étonnamment facile : c'est un excellent choix pour mes petits enfants.

Essai de décrochage, l'avion oscille d'une aile sur l'autre mais ne tombe pas, excellent.
Une tendance marquée à monter dès qu'on met un peu de gaz, peut-être faudra-t-il augmenter le piqueur moteur...
DSCF0393.jpg
Je me suis amusé à faire des passages très lents à 2 m du sol, contre le vent, je pouvais quasiment faire du surplace, un coup de gaz et ça repart.

Les atterrissages sont vraiment tranquilles, au pas en parachutant doucement dans l'herbe.

Après 6 mn, j'ai relancé car il y avait encore du jus.
J'ai fait des petits huits dans un mouchoir de poche, ça doit passer dans notre petite salle.

Je me suis arrêté à 11 mn de vol, pas étonnant, je dépasse rarement le mi-gaz.

Très sincèrement, je suis enthousiasmé par les capacités de ce petit avion. Il répond parfaitement à son cahier des charges . Si vous aussi, voulez faire voler vos petits enfants, prenez un Kool-Flyer !
Et en plus il est joli... et il me plaît bien .
DSCF0391.jpg



Vidéo du Kool-Flyer

Une petite vidéo du Kool-Flyer :


Le vent de 10 à 15 km/h se fait sentir, mais ça vole malgré les remous !
 Le Kool-Flyer avec ses passagers .
  DSCF0405.jpg
 

 

 

Kool-Flyer 3 axes

 

 Après le Kool-Flyer deux axes, passons au trois axes. Cela devrait offrir une meilleure défense face au vent.

 

TipTop-RC propose pour 15 € une aile trois axes, au profil plan-convexe dans laquelle il faut loger un micro-servo pour chaque aileron.

DSCF1702.jpg

 La méthode pour évider l'EPP consiste à tracer les contours du servo, puis avec une lame de cutter neuve on découpe l'empreinte et on coupe des petits carrés d'environ 5 mm de côté.

Il suffit alors de retirer chaque morceau avec une pince plate (avec un repère de profondeur tracé sur le bec de la pince).

DSCF1701.jpg

 Le servo (Turnigy 3.7 g) se loge parfaitement dans son emplacement.

Les servos avaient tendance à trembler au repos, alors j'ai coupé les charnières EPP en ne laissant de la matière qu'aux extrémités des ailerons et en face du guignol (2-3 cm) : impeccable, ça force moins et plus de tremblements !

DSCF1703.jpg

 

 

 Pour la peinture de l'aile trois axes, je me suis une nouvelle fois inspiré, en simplifiant,  du schéma du Super Decathlon :
DSCF1704.jpg
 DSCF1705.jpg  Avec trois rayons par aile, comme trois axes

 

 

Le premier vol ne fut pas parfait : pour le trois axes je suis passé à un récepteur 6 voies disponible dans ma boîte. Seulement, les neutres étaient décalés et je devais donc corriger à piquer la profondeur... pas top.

J'ai aussi rigidifié l'aile au niveau de sa fixation arrière, en effet, la "charnière" d'aileron se prolonge sur toute l'aile.

Le deuxième vol était nettement plus stable, quelques crans de trim et c'était bon. En extérieur j'utilise une hélice GWS 7x6.

 

Ainsi, lors du troisième vol, j'ai embarqué la KeyCam :

 

 
 

 

Le vent de nord me permettait de longs plans face à la mer...

 

 

 

Le Kool Flyer 3 axes dans un vent de 20 à 25 km/h...

 

Mardi le vent soufflait, 20 à 25 km/h à l'anémomètre , alors j'ai voulu essayer le Kool Flyer 3 axes dans ces conditions après avoir ajouter un peu de piqueur (une rondelle) pour compenser la montée aux plein gaz.

Très bon comportement !  

Et contrairement au Polyclub, ça ressemble à un vrai avion, dixit mes petits enfants...

 

 

 

 

Kool-Flyer 3 axes sous le soleil

 

 

Le Kool-Flyer en 3S LiPo

 

Jusqu'alors mon Kool-Flyer était propulsé par un moteur Turnigy 2204 de kV = 1450 et de 19 g alimenté en 2S LiPo.
Pour affronter les forts vents hivernaux (>25 km/h)  je l'ai doté d'un moteur Turnigy 2822 CQ de kV = 1400 de 36 g et alimenté en 3S LiPo NanoTech.
Plein gaz la puissance absorbée avec une GWS 7 X 6 frôle les 100 W.
J'ai réalisé les premiers vols en Lorraine, sans vent, et la puissance disponible permet des montées franches !
Avec des 3S 370 mAh, le comportement en vol ne change pratiquement pas mais l'autonomie est réduite (5 mn).
Avec des 3S 850 mAh, l'avion est plus lourd (il faut reculer le pack) mais l'autonomie dépasse largement les 10 mn.
http://www.hobbycity.com/hobbyking/store/catalog/CQC2822-1400.jpg

 

 

Le Kool-Flyer équipé en 3S LiPo survole la campagne Lorraine.
Essai de la caméra TR52DV, mais la date n'est pas à jour !

 

 

Toujours en 3S 800 mAh, le KoolFlyer survole un petit village Lorrain :

 

 

Vent force 4, c'est la limite du Kool-Flyer !

 

Je voulais vraiment essayer le Kool-Flyer face au vent... La météo de l'aéroport annonce un vent de 30 km/h !

Je me rends alors sur la plage avec le Kool-Flyer. Posé sur la caisse de terrain, il est emporté par le vent.

Je le maintiens pour l'équiper : 3S 470 mAh et une hélice 7 x 6. A peine posé sur le sable, il est retourné comme une crêpe, je le lance donc à la main. A fond, il avance tout juste contre le vent (22 à 30 km/h à l'anémomètre) et se fait embarqué dans les virages... Après quelques minutes de vol, je pose et il est immédiatement retourné.

 

Fin de l'expérience, j'ai pas envie de le casser, c'est sa limite !!!

 

 

 

 

 

 

 

Le kool-Flyer est certainement l'avion qui comtabilise le plus d'heure de vol (avec la Swift 2). Peu encombrant, maniable, plaisant, Avion à Décollage et Atterrissage Court (ADAC), bref à conseiller à tous !

 

Nouveau moteur pour le Kool-Flyer

 

 Pour diminuer les "vagues" dûes aux vibrations du moteur sur les vidéos embarquées, j'avais décidé d'en changer pour un moteur de meilleure qualité.

C'est désormais chose faite avec un Combo Dualsky XM2822CA-24T - 30g (100W - kV1450).

 

La qualité est au rendez-vous avec un peu plus de puissance et une réponse très douce.

 

Je suis allé l'essayer au-dessus de Port-Blanc. Beaucoup moins de vagues sur la vidéo dont il me reste à faire le montage.

 

En attendant, voici quelques instantanés tirés de la vidéo.

DSCF4988.jpg
vlcsnap-2011-03-15-21h00m12s77.jpg
vlcsnap-2011-03-15-21h01m49s6.jpg

 

Et la vidéo qui va avec :

 Après les photos, une vidéo de Port-Blanc prise avec la KeyCam HD embarquée sous le Kool-Flyer équipé de son nouveau moteur.

La vidéo a été montée sous Pinnacle Studio HD 14.

 

 

Album photos :

 

       Lors d'un week-end entre amis... quelques uns se sont essayés au pilotage en double commande.

 

        D'autres ont pris de belles photos du Kool-Flyer

 

        Ciel couvert, mais superbe ambiance !

Kool-Flyer 1615
Kool-Flyer 1824 Kool-Flyer 1825
Kool-Flyer 1856 Kool-Flyer 1874
Kool-Flyer 1916 Kool-Flyer 1939
Kool-Flyer 1906 Kool-Flyer 1965

 

Kool-Flyer s'est abîmé en mer...

 

 Alors que je filmais le littoral par grande marée, j'ai perdu le contrôle de l'avion qui s'est mis à faire n'importe quoi jusqu'à tomber en mer...

Problème de radio, batterie ?

C'était le second vol de la soirée, le premier s'était pourtant bien passé !

Celà restera un mystère car il est tombé trop loin (~300 m) pour que je puisse le récupérer.

Kool-Flyer 1825

 

Fin de l'histoire.

Partager cette page

Repost 0
Publié par Geeby22

Présentation

  • : Modélisme par geeby22
  • Modélisme par geeby22
  • : Modélisme à propulsion électrique.

Recherche