Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mai 2015 3 20 /05 /mai /2015 11:30

Quatre jours après la commande, le quadricoptère Quanum Nova est livré via GLS. Le paquet contient une valise en carton :

Déballage du Quadricoptère Quanum Nova

Valise qui contient d'autres boîtes, dont certaines sont vides dans le cas du PNF :

Déballage du Quadricoptère Quanum Nova

On trouve ainsi :

  • Le support de GoPro
  • Les outils
  • Les pieds avec leurs vis de fixation
Les accessoiresLes accessoires
Les accessoires

Les accessoires

Et enfin la bête dans son antre :

Déballage du Quadricoptère Quanum Nova

En mode PNF, il vous faudra donc ajouter un récepteur "bindé" avec votre propre radio* ainsi que des batteries LiPo 3S 2200 mAh avec des connecteurs XT60.

* Pour ma part j'ai mis un X8R FrSky avec ma Taranis en mode 16 ch.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Geeby22 geeby22 - dans FPV - Immersion Quadricoptères
commenter cet article
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 14:55

Un peu pompeux ce titre : "station terrestre"... dans le contexte Rosetta et Philae !

En fait, il s'agit simplement de ma station de réception vidéo que j'ai remis à hauteur pour mes essais relatifs au Cyclops Tornado.

Les premiers vols de qualification seront pilotés à vue afin de vérifier que tout se passe bien et d'obtenir aussi quelques données de vol.

Pour cela, l'ensemble du vol sera enregistré puis dépouillé tranquillement à la maison. Je réutilise mon récepteur Uno Immersion RC, l'enregistreur DVR Turnigy et un nouvel écran 5" à LED de chez HK. Le tout est alimenté par une batterie 2S 2600 mAh de quoi avoir plusieurs heures d'autonomie !

Vue avant de la station montée sur son pied photo

Vue avant de la station montée sur son pied photo

Vue arrière, les éléments sont fixés par scratch sur une plaque époxy

Vue arrière, les éléments sont fixés par scratch sur une plaque époxy

A gauche le Rx Vidéo UNO, à droite le DVR, au centre la batterie et au-dessus l'écran

A gauche le Rx Vidéo UNO, à droite le DVR, au centre la batterie et au-dessus l'écran

Partager cet article

Repost 0
Publié par Geeby22 geeby22 - dans FPV - Immersion
commenter cet article
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 17:18

Je vous ai déjà parlé de l'OSD Cyclops Tornado qui incorpore un pilote automatique avec le RTH et un pilotage par Waypoints.

C'est le Bipim d'Intermodel qui va me servir de plateforme FPV pour sa mise au point avec ma Taranis FrSky.

Le Tornado est logé sous les ailes du Bipim sur une petite plateforme en ctp au-dessus de l'ESC.

Cyclops Tornado et Bipim

L'antenne GPS et l'émetteur Vidéo sont fixés sur l'aile centrale du Bipim qui est rarement démontée. Le récepteur de télécommande est au-dessus du module OSD-Contrôleur de vol (Il y a de nombreux câbles entre les deux).

GPS, émetteur vidéo et Rx FrSky

GPS, émetteur vidéo et Rx FrSky

Avant de poser l'aile centrale, il faut disposer les câbles, les antennes du Rx, la caméra et le tube Pitot qui permet de mesurer la vitesse air.

Une fois l'aile mise en place, on peut commencer les premiers essais sur table. Une précaution nécessaire : démonter l'hélice ! En effet lors des phases de vol en PA et RTH le moteur se met en marche...

Cyclops Tornado et Bipim

Recommandations :

 

1- Installation

 
  • Se mettre en capacité de recevoir les satellites GPS (sinon le contrôleur ne répond pas)
  • Mettre sous tension votre réception vidéo
  • Mettre votre émetteur télécommande sous tension, gaz à zéro et manches aux neutres
  • Brancher la batterie au Sensor (la vidéo doit être visible sur votre écran), puis le Sensor à l'ESC (sinon pb d'initialisation de l'ESC - les manches doivent activer les servos)
     

2- Configuration du Tornado (appuyer simultanément sur Up et Down) :

 

(Voir la Notice du Cyclops Tornado ci-dessous)

  • Régler la capacité de la batterie en mAh
  • Initialiser le sensor alim (Reset current)
  • Initialisation du centrage des servos (servos center)
  • Passer directement à l'initialisation de la sonde de Pitot (Reset Airspeed)
  • Régler les vitesses : vitesse de croisière (40 km/h), vitesse max (70 km/h), vitesse min (décrochage + marge : 25 km/h)
  • Régler la tension min déclenchant le RTH (Low power RTH : 11 V pour les essais*)
  • Régler la limite de vol en mode PA (PA safe range : 400 m pour les essais*)
    * Ces valeurs seront ajustées ultérieurement.
     

3- Test des modes avec la télécommande1 : 

 
  • Manuel : 0%
  • PA : 33%
  • Waypoints : 66%
  • RTH : 100%

 

(1) En fait, sur la Taranis, j'ai programmé plusieurs phases de vol, dont la phase 1 qui permet de gérer uniquement les modes Manuel, PA et RTH (pas de waypoints dans ce mode).

Avec l'inter à trois positions D et une courbe (0, 33% et 100%) je peux accéder aux trois modes.

 

4- Test du Failsafe : 

 

  • Mettre les manches au neutre et gaz au 1/3 (normalement piloté par RTH)
  • Mettre le bouton mode sur RTH
  • Programmer le Failsafe sur le Rx (voir la notice propre au Rx - sur le FrSky appui bref sur le bouton reset du Rx)
  • Repasser en mode Manuel
  • Vérifier qu'en coupant la télécommande, le Tornado passe automatiquement en mode RTH avec un régime moteur de croisière

3- Test des modes avec la télécommande1 : 

 
Cyclops Tornado et Bipim

Vérifications du sens des débattements :

 
  • En mode manuel, c'est vous qui pilotez en direct, vérifier que les gouvernes sont au neutre.
  • En mode PA, pencher l'avion sur le côté droit et vérifier que les ailerons corrigent correctement pour ramener l'avion en position horizontale (aileron gauche se lève et aileron droit s'abaisse)
  • Toujours en mode PA, en penchant le nez de l'avion vers le bas, vérifier que la profondeur se lève pour corriger l'assiète de l'avion...
 

Si tout est correct, on est prêt pour un premier vol à vue uniquement...

Partager cet article

Repost 0
Publié par Geeby22 geeby22 - dans FPV - Immersion
commenter cet article
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 07:00
OSD Cyclops Tornado

J'ai enfin pris le temps de m'occuper de mon Cyclops Tornado qui attendait patiement au fond du tiroir.

Le Cyclops est en fait un OSD avec contrôleur de vol (voir l'article Stabilisateurs et contrôleur de vol) prévu pour le vol en immersion. Il possède aussi un mode "Waypoints - Autopilot" dont je parlerai ultérieurement.

Quelques unes de ses caractéristiques :

  • Poids : 88g

  • Dimensions : 75.3 x 44 x 15 mm

  • Fréquence antenne GPS : 10hz

  • Tension d'utilisation : Lipo 3S (12v) (Ne pas dépasser la tension d'entrée au rique de détériorer l'appareil)

  • Capteur courent : 100A (Tension max d'entrée 30V)

  • Format vidéo : PAL ou NTSC

Contenu du kit :

  • 1 Cyclops Tornado osd
  • 1 Current sensor 100A ( capteur de tensions)
  • 1 GPS 10Hz
  • 1 plaquette 3 boutons pour les réglages osd
  • Tous les câble nécessaire aux connections

Manuel d'utilisation du Cyclops (in english)

Vous pouvez le trouver en France chez Intermodel. A l'époque, j'avais acheté le mien chez Foxtech.

 

Plusieurs fils de discussion lui sont consacrés :

Dans un premier temps, j'ai réalisé un montage sur table afin de bien vérifier tous les éléments. A terme je vais alimenter l'émetteur AV par le Cyclops (12V).

Le mode est commandé par la voie n°7 du Rx FrSky. La sortie Tho Out (Throttle Out) est reliée à l'ESC.

Montage du Cyclops

Montage du Cyclops

Et ci-dessous, le résultat sur un écran avec les cas de fonctionnements suivants :

  • Mode normal (pas de contrôle - les cdes sont transmises en direct aux servos)
  • Mode PA (le contrôleur maintient le cap et l'altitude dès que vous relâchez les sticks)
  • Mode RTH (le contrôleur pilote le retour au point de lancement, ce mode peut aussi être activé automatiquement en cas de perte de signal à condition d'avoir activé le Fail-Safe dans ce mode)
Mode normal

Mode normal

Mode PA

Mode PA

Mode RTH

Mode RTH

Partager cet article

Repost 0
Publié par Geeby22 geeby22 - dans FPV - Immersion
commenter cet article
2 mai 2014 5 02 /05 /mai /2014 10:50

L'acronyme OSD signifie On Screen Display, c'est à dire Affichage sur l'écran.

C'est ce que vous utilisez lorsque que vous commandez votre lecteur BluRay ou DVD et que celui-ci affiche son menu sur l'écran de votre téléviseur.

 

Dans le monde du vol en immersion, c'est un petit équipement embarqué inséré entre la caméra et l'émetteur vidéo qui va permettre d'incruster quelques données qui seront visibles sur l'écran vidéo (ou vos lunettes vidéo). Ces données peuvent être relatives à l'alimentation (courant, tension, consommation...) ou à la géolocalisation fournie par un GPS embarqué.

Ci-contre, une image de vidéo en immersion sur laquelle l'OSD (EzOSD 

ImmersionRC) a incrusté les données relatives à la géolocalisation en haut de l'écran et les données relatives à l'alimentation en bas d'écran.

En haut de l'écran sont affichées les données GPS : la vitesse sol, la distance du point de lancement, la direction du point de lancement vue de l'avion et l'altitude GPS (ici, ils'agit de l'altitude relative au point de lancement).

Les données relatives à l'alimentation sont de gauche à droite : la tension de la batterie de propulsion, le courant et la consommation totale. 

 

Ce sont les informations nécessaires au pilote pour gérer son vol. Pas besoin d'encombrer l'écran avec tout un tas d'incrustations qui vous privent d'une belle image sans être nécessaires à votre gestion du vol !

Les données GPS peuvent aussi être insérées dans la voie audio et récupérées en réception pour pointer une antenne directionnelle vers l'avion.

Dans un prochain article je vous parlerai de stabilisateur et contrôleur de vol...

Partager cet article

Repost 0
Publié par Geeby22 geeby22 - dans FPV - Immersion
commenter cet article

Présentation

  • : Modélisme par geeby22
  • Modélisme par geeby22
  • : Modélisme à propulsion électrique.

Recherche